Aller au contenu
Accueil » Articles » Vivre en tiny house pour moins de 400 euros / mois, c’est possible ?

Vivre en tiny house pour moins de 400 euros / mois, c’est possible ?

Étiquettes:
Contribuez à l'émergence de NOUVEAUX RÉCITS sur la décroissance en partageant cet article :

Tu te demandes : quel est le prix d’une tiny house clé en main et combien ça coûte de vivre en tiny house ? Ce sont souvent les premières questions qu’on se pose quand on commence à s’intéresser à cet habitat alternatif.

Malheureusement, il n’existe pas de montant magique qui mettrait tout le monde d’accord. Il existe en réalité autant de budget et de prix que d’habitants de tiny house.

En faisant mes recherches, j’ai vu que certains disaient dépenser seulement quelques centaines d’euros par mois pour vivre en tiny house (tout compris !). J’ai voulu comprendre ce qui composait ce type de budget et à quel mode de vie ça correspondait.

Pour cela, j’ai essayé de lister et de chiffrer les montants des “dépenses contraintes” en tiny house. Je voulais également savoir si vivre dans une mini maison low-tech pouvait nous permettre de baisser nos dépenses liées au logement et ainsi nous aider à être plus libre financièrement.

Les dépenses contraintes sont des dépenses incompressibles ou, pour être plus clair, des dépenses que tu ne peux pas réduire (sauf si tu déménages). Elles incluent :

LES INVESTISSEMENTSLES FRAIS DE FONCTIONNEMENT


L’achat ou la construction de la tiny house. Si tu dois faire un prêt immobilier pour ce projet, alors se rajoute le coût de l’emprunt.
NB : des dépenses en investissement permettent de réduire certains frais de fonctionnement (ex : qualité de l’isolation).


Les dépenses courantes d’eau, de gaz, d’électricité, de bois de chauffage… mais aussi : les assurances obligatoires ; les taxes ; les frais d’entretien ; etc..

J’ai synthétisé ces recherches dans une fiche qui te permettra d’avoir une estimation de tes dépenses contraintes pour vivre en tiny house. Tu peux la télécharger ci-dessous.

Les dépenses contraintes pour vivre en tiny house

Coût de construction ou d’achat

Les 2 options les plus classiques sont :
l’autoconstruction (entre 30 000 et 50 000 €) ;
l’achat clé en main (entre 50 000 à 100 000 €).

L’autoconstruction semble de prime abord moins chère que l’achat clé en main, mais il faut en réalité prendre en compte 1 année de chantier pendant laquelle tu ne pourras pas travailler. Pour quelqu’un qui gagne 1 650 € / mois x 12 mois, cela représente un « manque à gagner » d’environ 20 000 €. Pour un couple, cela peut donc facilement être le double.

Une alternative moins courante, mais potentiellement intéressante pour ceux qui souhaitent participer à la construction sans prendre en charge l’ensemble du projet, est d’acheter une Tiny House hors d’eau/hors d’air à un constructeur. Dans ce cas, la structure externe de la maison est construite par un professionnel, et il ne reste plus qu’à aménager l’intérieur, ce qui peut représenter une économie par rapport à l’achat clé en main tout en offrant la possibilité de personnaliser l’espace intérieur.

Coût de l’emprunt

Si tu dois emprunter de l’argent pour financer ta tiny house, il faudra alors calculer le coût de ton emprunt. Une tiny house ne peut pas prétendre à un crédit immobilier. Il faut donc faire un crédit à la consommation. Ce sont les crédits les plus faciles à obtenir, mais les taux d’intérêt sont évidemment plus élevés que ceux des crédits immobiliers. Emprunter 50 000 € à 5% sur 4 ans signifie que tu verseras environ 5 000 euros d’intérêt à la banque. Voici un calculateur en ligne pour connaître rapidement le coût de ton emprunt.

Le coût du terrain

Plusieurs options sont possibles :
– payer un loyer à un propriétaire de terrain (env. 50€ à 200 € /mois) ;
– être hébergé à titre gratuit ;
– être propriétaire ou copropriétaire d’un terrain.

Dépenses en ressource

Ton budget en ressources (électricité, gaz, bois et eau) dépend majoritairement de ta consommation. Pour estimer tes dépenses dans cette partie, il faut réussir à estimer ta consommation moyenne sur une année. Voici quelques exemples pour t’aider à te situer.

L’eau

Le prix moyen de l’eau en France est de 0,3 centime d’euro le litre. Or, la consommation moyenne d’un français est 143 litres / jour / personne (dont 20% pour les toilettes). À titre personnel, dans notre van, nous consommons 25 litres / jour / personne. Voici les ordres de grandeur en fonction de la consommation :
– Économe (sans lave-linge) = 0,003€ x 25 L x 365 jours = 30 € / an / personne
– Intermédiaire = 0,003€ x 50 L x 365 jours = 55 € / an / personne
– Moyenne française = 0,003€ x 143 L x 365 jours = 365 € / an / personne

L’électricité

Le prix moyen du kW.h en France en 2023 est de 0,2062 €. Or, la consommation moyenne d’un français (hors chauffage) est de 2kW.h / jour / personne. Voici les ordres de grandeur des prix :
Économe = 0,25 kW.h x 365 jours x 0,2062 € = env 18 € / an
Intermédiaire = 1 kW.h x 365 jours x 0,2062 € = env 75 € / an
Moyenne française en 2023 = 2 kW.h x 365 jours x 0,2062 € = env 150 € / an

Résumé des variables à prendre en compte :
– ta consommation et notamment le nombre et la puissance des objets qui fonctionnent à l’électricité (pour rappel, tous les objets n’ont pas le même impact – 8 heures sur un ordinateur portable peu puissant consomment autant qu’un sèche-cheveux pendant 8 minutes !) ;
– ta possibilité/envie d’être raccordé au réseau électrique.

Gaz

Le gaz est souvent utilisé pour la cuisine. Tu peux compter entre 80 € et 120€ / an de gaz pour cuisiner. Que le chauffe-eau soit au gaz ou solaire + 30% électrique, le coût énergétique annuel est autour de 100 € / an.

Résumé des variables à prendre en compte :
– tes habitudes alimentaires (les crudivores par exemple consomment moins de gaz) ;
– si le chauffage et/ou l’eau chaude sanitaire sont au gaz.

Bois de chauffage

Le prix du bois peut grandement varier. Si tu as accès à des chutes de bois ou à un terrain avec suffisamment de bois mort, alors tu peux drastiquement réduire ta facture de chauffage. Mais cela dépend également du rendement énergétique de ton poêle. Pour prendre des exemples extrêmes, un poêle de masse à haut rendement n’aura pas du tout la même consommation qu’une cheminée ouverte.

Si tu payes l’intégralité de ta facture de bois et que tu as un poêle à haut rendement dans ta tiny house, tu peux avoir besoin d’½ à 3 stères de bois en fonction de la région dans laquelle tu habites. Pour rappel, 1 stère de bois coûte en moyenne 85 € en 2023 en France.

Résumé des variables à prendre en compte :
– les températures hivernales dans ta région ;
– la performance de ton poêle ;
– l’accès à du bois gratuit ;
– ce que tu considères comme une température de confort.

Dépenses légales en tiny house

Pour les assurances, il te faudra sûrement :
– une assurance remorque (environ 15€ / mois) ;
– une assurance véhicule si tu la déplaces ;
– une assurance habitation (multirisque habitation) et responsabilité civile.

Taxe :
– Jusqu’en 2019, il existait une taxe sur les résidences mobiles terrestres. Elle était de 150 € / an pour les caravanes ou tiny houses mises en circulation il y a moins de 10 ans. Mais c’est désormais terminé !
– Si tu restes plus de 3 mois sur un terrain et s’il s’agit d’une tiny house sur remorque, alors la taxe d’aménagement forfaitaire est de 3 000 € au moment de l’installation. Mais encore faut-il faire la demande en mairie….
– Si tu es propriétaire du terrain : tu devras sûrement payer la taxe foncière sur les propriétés non bâties.

Tiny house prix : ne pas oublier les coûts cachés !

Les coûts cachés sont des dépenses auxquelles on ne pense pas spontanément, mais qui apparaissent au fil du projet. En voici quelques exemples !

Ne sous-estime pas l’entretien (surtout en autoconstruction)

Cette dépense est évidemment plus élevée chez les autoconstructeurs. C’est un peu ce qu’on pourrait appeler le coût de l’apprentissage, car ce sont des pannes ou défauts d’installation qui résultent directement de notre faible niveau d’expérience. Il faut donc garder en tête que les frais liés à l’autoconstruction ne se terminent pas à la fin du chantier, mais peuvent représenter plusieurs centaines d’euros la première année d’utilisation de la tiny house. Nous l’avons vécu avec l’installation des panneaux solaires sur notre van, mais c’est une autre histoire… 😉

Les coûts cachés de l’achat d’un terrain

L’achat d’un terrain pour installer une Tiny House comporte des coûts cachés qui doivent être pris en compte pour estimer correctement le budget global. Il y a notamment :

  • les coûts de viabilisation du terrain, qui comprennent le raccordement aux services publics tels que l’eau, l’électricité, le gaz et le système d’égouts. Ces travaux peuvent parfois nécessiter des études préalables pour évaluer la faisabilité et le coût, surtout si le terrain est éloigné des réseaux existants.
  • les frais de notaire, qui s’élèvent généralement à environ 8% du prix d’achat du terrain. Bien que ces frais soient communément appelés « frais de notaire », ils sont en réalité en grande partie reversés à l’État et aux collectivités sous forme de droits et de taxes.

Les coûts cachés d’un véhicule

Si tu es mobile avec ta tiny house, les frais supplémentaires seront nombreux : permis remorque, assurance, achat et entretien d’un véhicule tractant, essence d’un véhicule qui consomme plus que la moyenne…. On a souvent tendance à sous-estimer les frais d’un véhicule.

Part des dépenses contraintes de mon logement dans mon budget.

Si j’utilise ma feuille de calcul pour estimer nos dépenses contraintes en tiny house, voilà ce que j’obtiens : 552 € / mois pour 2 personnes pendant 7 années de remboursement du prêt. Soit 276 € / personne / mois.

Réduire nos dépenses contraintes nous offre plus de liberté financière. Dit autrement, cela nous permet de travailler moins ou d’épargner plus pour pouvoir, par exemple, partir plus tôt à la retraite ou prendre une année sabbatique.

Pour vous donner un ordre de grandeur : les dépenses contraintes liées au logement représentent en moyenne 22 % du budget d’un français.

Dans le calcul que j’ai fait pour nous, cela représente environ 15% d’un salaire net médian.

Si tu sais combien représentent la part des dépenses contraintes liées à ton logement dans ton budget, alors n’hésite pas à me le dire en commentaire !

D’ailleurs, si on regarde bien. La part des dépenses contraintes dans le budget des ménages n’a fait qu’augmenter depuis les années 60.

Cette augmentation de la part des dépenses contraintes depuis les années 60 (multipliée par 2,5 entre 1959 et 2019) s’explique par l’augmentation de la part des coûts liés aux logements.

S’intéresser aux coûts liés à son logement est le passage obligé pour reprendre le pouvoir sur son budget et pour gagner en autonomie !


Contribuez à l'émergence de NOUVEAUX RÉCITS sur la décroissance en partageant cet article :

4 commentaires sur “Vivre en tiny house pour moins de 400 euros / mois, c’est possible ?”

  1. Super sujet d’actualité me concernant qui me permet une meilleure projection sur ce que je souhaiterais expérimenter ces prochaines années. Merci pour cet excellent article.

  2. Bonjour,
    Résidente d’une maison en pierre jusqu’à fin juin 2023, j’ai en tête un projet d’habitation autonome et alternative mais plutôt type containers maritimes. Je suis quand même vivement intéressée par vos conseils dont certains viendront certainement et judicieusement éclairer mon projet. je m’instruis également sur le fonctionnement des earthships dont le concept me fascine. Pour l’instant, dans ma réflexion, je suis plutôt orientée recyclage mais je garde l’esprit ouvert et ne manquerai pas de lire les prochains articles.

    1. Bonjour Annabelle ! Merci pour votre message 🙂 Tous ces habitats alternatifs sont fascinants. En ce qui me concerne je pense que la tiny house sera une étape intermédiaire vers un earthship. Le temps de trouver un lieu adéquat et pourquoi pas d’autres personnes avec qui partager un terrain. Je suis vraiment convaincue que la copropriétaire d’habitat réversible va se développer dans les prochaines années. J’ai l’impression que la tiny house est une étape de transition pour plein de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *